Val à Inter, la plus sinistre blague de Sarkozy
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Val à Inter, la plus sinistre blague de Sarkozy

Réservé à nos abonné.e.s
Toujours pire ! Si l'on était le 1er avril, et pas le 2, on aurait pu croire à une blague

: à en croire plusieurs sites de presse, Sarkozy nommerait Philippe Val, directeur de Charlie, à la tête de France Inter. Les fuites viennent apparemment de l'Elysée. Val confirme à demi-mot.

Un "humoriste" à la tête d'Inter ! La ruse est grosse. On voit bien le calcul : comment soupçonner le patron d'un journal satirique d'être allergique à l'humour ? Il pourra donc impunément faire son ménage, virer Guillon, neutraliser Porte : il sera insoupçonnable, protégé par l'ombre tutélaire de Wolinski, Cabu et Cavanna.

Philippe Val, Charlie Hebdo

A la vérité, seuls ceux qui le voudront bien pourront s'y laisser prendre. Philippe Val ne fait plus...

Il vous reste 65% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.