Un holocauste minuscule
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Un holocauste minuscule

Retour sur l'immolation par le feu d'un employé de France Telecom

Réservé à nos abonné.e.s

Mardi matin, donc, un employé de France Télécom s’est immolé par le feu sur le parking de l’entreprise où il travaillait. Stupeur, hébétude, suspens horrifié… et reprise du cours normal des activités.

Cette immolation-là ne propagera pas de feu révolutionnaire comme celle de Mohamed Bouazizi, en Tunisie, le 17 décembre dernier.

picto Mohamed Bouazizi, autre immolé.

Mohamed avait 26 ans et n’aura rien vu de ce que son geste a fait lever dans le monde arabe, ce vaste embrasement où se sont consumés le régime tunisien et le régime égyptien, embrasement dont Syriens et Libyens sont encore au...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

L'incertaine équipée de BHL en Tunisie

Invité par le président ? Une rencontre avec les islamistes ? L'écrivain activiste dénonce "un vent de folie"

Suicides chez Orange : France 5 retoque un projet de documentaire

Des avantages de l'externalisation pour éviter les sujets qui fâchent...

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.