Une rentrée scolaire (presque) ordinaire à la télé
Plateau télé
Plateau télé
chronique

Une rentrée scolaire (presque) ordinaire à la télé

Réservé à nos abonné.e.s
Romane avait préparé son sac la veille, mais elle a failli être en retard à cause de LCI. Même mésaventure pour Alix qui s’est fait alpaguer par BFMTV devant la grille alors que ça sonnait. Charly, de son côté, appréhendait un peu son changement d’école sur CNews. D’autres, au contraire, étaient ravis de retrouver leur maîtresse, accompagnée du presque-youtubeur Emmanuel Macron. Quant à Maëlle, tout va bien, elle a pu récupérer ses manuels scolaires, et aussi sa première dose de vaccin à 15h sur CNews. Oui, cette semaine, c’était la rentrée. Une rentrée “presque” ordinaire, car une question était dans toutes les têtes avec la pandémie : faut-il vacciner les enfants ? Pour se faire une idée, on a regardé l’émission n°1 chez les jeunes de 15-24 ans. Vous l’avez ? C’est parti...

Debout les enfants !

Il est 7 h 16, ce 2 septembre, et...

"On retrouve notre correspondante à Marseille. Vous êtes auprès d'une famille ce matin, qui se prépare à emmener les p'tits loulous à l'école."

"C'est un jour important pour eux, on ne va pas trop les brusquer. Comment s'est passé ce petit réveil au saut du lit ?", demande la selfie-reporter (elle n'a pas de caméraman et tient son téléphone à bout de bras).

"Quel est le menu du petit déjeuner en cette rentrée ? Est-ce qu'il y a des choses particulières ?" Genre, du pain ?

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Coureurs flashés à 30 km/h : trop beau pour être vérifié

Les coups de fil d'ASI ont contraint plusieurs médias à corriger leur article

LCI

Question d'enfant à Macron : les médias trompent deux fois

Le président n'a pas répondu sèchement à un élève de CM2, mais il a menti sur l'accueil des Afghans

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.