L'impertinence... vue par les ex-trublions de Canal+
Plateau télé
Plateau télé
chronique

L'impertinence... vue par les ex-trublions de Canal+

Réservé à nos abonné.e.s
Encore un. En licenciant un humoriste de Canal+, Sébastien Thoen, pour avoir parodié l’émission de Pascal Praud dans un sketch mis en ligne sur un site de pari sportif, Bolloré a étonné tout le monde : il y avait donc encore un impertinent à virer de l’antenne, première nouvelle. Depuis la prise de pouvoir de Bolloré en 2015, Canal+ a éjecté tous les rigolos (Barthès, les Guignols) et les électrons libres ingérables (comme le Zapping acide de Patrick Menais). Plus un cheveu ne dépasse, et plus un téléspectateur (ou presque) ne regarde les programmes clairs de la chaîne. Mais que sont devenus les ex-trublions de Canal+ ? Le Petit journal (devenu Quotidien) a trouvé refuge sur TMC, le Zapping (Vu) est sur France 3, l’une des voix des Guignols (Canteloup) cartonne sur TF1. Autant de programmes censés incarner l’impertinence à la télé et une forme de satire politique. Vous allez rire...

Si vous saviez qui était Sébastien Thoen et ce qu’il faisait jusqu’à la semaine dernière sur Canal+, c’est parce que vous êtes hyper calé sur le match Toulon-Pau du week-end dernier...

Ou alors vous êtes hyper calé dans une autre activité physique, qui travaille pas mal le cardio…

Oui, quand on a appris le licenciement, par Vincent Bolloré, de Sébastien Thoen (qui vient de recevoir le soutien de 150 journalistes de la chaîne), on vous avoue qu’on s’est précipité sur sa notice Wikipédia. Thoen ? Jusqu’à la semaine dernière, il animait une chronique humoristique dans Canal Sports Club le wee...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.