Le Monde enc...ense Val
Plateau télé
Plateau télé
chronique

Le Monde enc...ense Val

et raconte la romance de France Inter

Réservé à nos abonné.e.s
Mais où est donc passée "l'ambiance de merde" que François Morel avait décrite dans sa dernière chronique à France Inter ? Avec l'été, le soleil et les vacances, elle a disparu. Vous pensiez que la maison ronde était en crise, que l'indépendance était menacée par une direction qui accumule les humiliations et les maladresses ? Pas du tout. Figurez-vous qu'une journaliste du Monde magazine, Annick Cojean, a (enfin) enquêté sur ce qui se passe vraiment à France Inter. Et elle tient un scoop : tout va bien. Pour aboutir à cette surprenante conclusion (elle parle même du "paradoxe France Inter"), elle a interrogé tout le monde, ou presque : des cadres et la direction qui revendiquent leur indépendance, mais aussi des journalistes... qui déclarent en off leur bonheur de travailler à Inter (c'est fou ce que ça balance dès que c'est du off).

 

Val à la Une

Une telle prouesse journalistique valait bien la Une du Monde magazine de ce week-end. Mais comment la journaliste a-t-elle réussi à voir le contraire de ce que la presse décrit depuis des mois ? En camouflant sous l'apparence d'une enquête au cœur de la radio, un papier dont les interlocuteurs cités sont soigneusement choisis. Le Monde enc...ense Val. Cela tombe plutôt bien au moment où l'on dit que la station est au bord de "l'accident industriel".


Mission réhabilitation : la théorie du paradoxe Inter

Nouvelle star ! Qui mérite un rouge ?

Les stars de la station en double page

La mission est délicate : comment dire du bien de la gestion de Philippe Val et décrire une ambiance sereine à France Inter ? La journaliste du Monde magazine croit avoir trou...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.