Et si on offrait Internet aux migrants de la jungle de Calais ?
Man Hack
Man Hack
chronique

Et si on offrait Internet aux migrants de la jungle de Calais ?

Le combat de Domdom et Nana

Réservé à nos abonné.e.s
Danser dans la jungle ? A Calais, les conditions de vie se sont considérablement détériorées pour les migrants depuis que les autorités ont fermé voire détruits leurs espaces de vie, l'été dernier. Nombreux sont ceux qui se sont réfugiés dans l'une des "jungles" au pourtour de la ville, sans eau, ni électricité. Depuis plus d'un mois, un couple de retraités calaisiens a décidé de les aider à"écouter de la musique, leur musique, stockée sur leurs téléphones", grâce à un "générateur voyageur".

.

C'est l'histoire d'un couple de Calaisiens, Domdom et Nana (oui oui, des paronymes de Tom-Tom et Nana, les célèbres enfants terribles de la littérature pour enfants, ça ne s'invente pas).

En juin dernier, pour protester contre la destruction de leurs campements, des migrants entamaient une grève de la faim,.

Nana avait reçu sur Facebook une invitation à se rendre sur la place d'Armes, "pour la dignité des migrants". Elle a discuté et dansé avec eux, leur a apporté de l'eau, comme elle le raconte sur l'audioblog de Passeur d'hospitalités, l'une des meilleures sources d'information que je connaisse pour qui s'intéresse aux conditiojns de (sur)vie d...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Les électrosensibles pour les Nuls

Après la vache folle, la grippe aviaire et l'amiante, préparez-vous à la prochaine maladie médiatique

Plantu : et maintenant, les jeux vidéo ?

Islam, syndicalistes, Mélenchon : le dessinateur du Monde collectionne les "bad buzz"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.