"Serrez-moi la main", ou l'arme de la politesse
Le regard oblique
Le regard oblique
chronique Vidéo

"Serrez-moi la main", ou l'arme de la politesse

No alternative à la poignée de mains ?

Offert par le vote des abonné.e.s

"Serrez-moi la main", exigent les politiques en butte, devant les caméras, à des interpellateurs en colère -récemment, Emmanuel Macron face à des aides-soignantes. Une injonction très télévisuelle, qui oblige soit à manifester sa soumission, soit à se disqualifier en tant que participant au dialogue démocratique.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Macron à Berd'huis, un bain de foule très LREM

"Merci Monsieur le président, Bravo Monsieur le Président!"

Evry : mais qui sont les personnes derrière Valls ?

Elus et employés municipaux, pour la plupart...

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.