Trois petites nouvelles et puis s'en vont
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Trois petites nouvelles et puis s'en vont

Réservé à nos abonné.e.s

Trois petites nouvelles glanées dans le fil de mon réseau social addictif préféré. Trois petites nouvelles passées sous les radars, qui ne nourriront pas la conversation des chaînes d'info, trois signaux faibles, trois petites nouvelles et puis s'en vont. 

A Rennes, nous apprend une dépêche de l'AFP, "près d'un étudiant sur cinq connait des difficultés à s'alimenter régulièrement. Certains étudiants disent disposer d'un budget alimentation de 40 euros par mois". Des étudiants de Rennes 2 ont donc monté un circuit de récupération des invendus des hypermarchés. Témoignage : "Ça permet de varier un peu notre alimentation: depuis le début de l'année je n'ai jamais mangé de poissons, je prends surtout des soupes. Là, j'ai deux filets de poul...

Il vous reste 79% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.