Soirée de soutien au "JDD": "Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas..."
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Soirée de soutien au "JDD": "Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas..."

Réservé à nos abonné.e.s

"J'ai fait des reportages très durs. Et pourtant je le dis là devant vous, chers confrères et amis..." Caroline Fontaine s'arrête. La voix s'étrangle. La salle (comble) du Théâtre libre, à Paris, se lève, l'applaudit une minute, deux minutes. "...Bolloré et ses sbires m'ont fait beaucoup plus de mal". Représentante de la société des journalistes de Paris Match, Caroline Fontaine a été licenciée pour l'exemple, pour s'être opposée à un éditorial de l'ex-directeur de Match Patrick Mahé"parce qu'ils veulent envoyer le message très clair que personne n'est à l'abri". C'est la première fois qu'elle prend la parole en public. "Il faut se battre sans peur", lance-t-elle à ses consoeurs et confrères du JDD, aujourd'hui menacés par le ro...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Au "Figaro", marche forcée vers l'extrême droite

La rédaction du "Figaro" s'inquiète pour la ligne éditoriale du journal, qui "s'extrême-droitise" à bas bruit

"Libertés !" : Les militantes de Némésis ont-elles été "lynchées" ?

Retour sur une séquence qu'ont adorée les médias Bolloré

Quel avenir pour "Causette" ?

Dans une presse féministe devenue hyper-concurrentielle, "Causette" vient de trouver une repreneuse

La petite musique de "l'élection volée" dans les médias Bolloré

"Quel sentiment va dominer chez les électeurs? Est-ce que c'est la colère, parce qu'ils ont le sentiment d'avoir été dupés ?"

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.