Seydou Bagaga et les Balkany
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Seydou Bagaga et les Balkany

Réservé à nos abonné.e.s

Le 15 décembre 2012, Seydou Bagaga devait livrer un colis sur une péniche amarrée à Boulogne Billancourt. Son colis étant tombé dans la Seine, Seydou Bagaga a enlevé ses chaussures, déposé sur le quai son terminal de livraison, et a tenté d'aller le repêcher. Ne sachant pas nager, il a été lui-même repêché, échappant de justesse à la noyade immédiate. Il est mort trois semaines plus tard, sans avoir repris connaissance.

Seydou Bagaga, 34 ans, malien, travaillait pour la société DNC Transport, un sous-traitant travaillant lui-même exclusivement pour Coliposte. Il n'avait pas de contrat de travail. DNC (aujourd'hui liquidée) l'a déclaré à l'URSSAF une heure après la noyade. S'il n'était pas salarié de La Poste, La Poste lui fournissait, c...

Il vous reste 78% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.