Scoop : les auteurs du scoop sur les ventes d'armes ne sont pas journalistes !
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Scoop : les auteurs du scoop sur les ventes d'armes ne sont pas journalistes !

Réservé à nos abonné.e.s

Vous savez quoi ? Nos confrères du site Disclose ne sont pas des confrères. Ils ne sont pas journalistes. C'est du moins ce que leur ont signifié les policiers de la DGSI en les auditionnant, hier, à la suite des révélations du site sur les ventes d'armes françaises à l'Arabie Saoudite. Ces révélations avaient entraîné, entre autres, l'échec, le week-end dernier dans des conditions obscures, du chargement au Havre d'un lot de canons à destination de ce pays. 

"En préambule, indique Disclose, les enquêteurs ont indiqué à Mathias Destal et Geoffrey Livolsi qu'ils n'étaient pas entendus en tant que journalistes". Ah tiens (comme Gaspard Glanz, soit dit en passant, à qui le ministre de l'Intérieur a aussi dénié la qualité de journaliste). E...

Il vous reste 81% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.