Le pape gagne à être connu
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Le pape gagne à être connu

Le rédacteur en chef de La Croix est interrogé, en ouverture du journal de 8 heures






sur France Inter. Il est question (quelle surprise!) du pape. Eh bien, vous savez quoi ? Il est bien mieux que ce qu'on en dit, cet homme-là. Déjà, rappelle le rédacteur en chef de La Croix (qui exprime, comme le savent les spécialistes de ces choses, l'opinion muette du clergé français profond), le cardinal Ratzinger était beaucoup mieux que ce que l'on disait à l'époque. Déjà, il gagnait à être connu, il était victime de sa réputation. Mais alors, le pape, rien à voir. Depuis qu'il est pape, c'est bien simple: transfiguré. Totalement libre dans sa tête. Et le rédacteur en chef a cette formule (c'est un homme de communication): "l'homme du non est devenu l'homme du oui". Relisez bien. Il faut suivre le raisonnement, dans ses différentes étapes. Exégèses bienvenues

Il en va d'une visite du pape en France comme d'un Mondial de foot. Les heures les plus rudes sont celles qui précèdent le début de l'événement, quand on se rend compte qu'on ne pourra pas l'éviter, à moins d'un exil momentané sur la bienheureuse planète Mars. A chaque recoin, derrière chaque buisson, caché derrière chaque micro, un pélerin, un évêque, ou pire : un consultant spécialisé vivant son heure de gloire, pénétré de l'importance de l'événement, et débordant de joie de le faire partager au monde.

Sans parler des débats, dont l'urgence n'avait échappé à personne. Faut-il l'inviter à l'Elysée ? Fallait-il mettre les drapeaux en berne à la mort de Jean Paul II ? En quels termes précis faudra-t-il évoquer les apparitions de Lourdes ? La laïcité "à la française" suppose-t-elle de ? Impose-t-elle de ? Interdit-elle de ? Le débat est ouvert. Bon week-end.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Rasmussen poursuivi par les caricatures de Mahomet

les presses turque et danoise ont accordé une large place à la nomination du nouveau secrétaire général de l'OTAN

Comment l'affaire Williamson a gêné les plans de Benoît XVI

Sur la toile, des catholiques crient au complot

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.