L'Alesia de la voiture gauloise
Le matinaute
Le matinaute
chronique

L'Alesia de la voiture gauloise

Ce n'est pas une campagne, c'est un cours d'Histoire. Nous voici renvoyés aux salles de classe des années 60.

Buvards, encriers, pots de colle sentant l'amande, et cartes murales colorées de mille merveilles. Aujourd'hui, les enfants, on fait la Gaule. De quoi babille la petite classe de la cinquième puissance mondiale, emmenée par le prof Sarkozix ? Des Gaulois. Sont-ils vraiment nos ancêtres ? Quoi de commun, vraiment, entre les Arvernes, les Bituriges, les Pictons etc ? La semaine prochaine, le débat portera sur Sapiens et Néandertal. Ne pleurons pas. Au moins, pendant vingt-quatre heures, on ne parle plus des salafistes et des wahabites.

J'exagère. Il reste tout de même un peu de place pour quelques autres sujets. Tiens, en passant, on vous signale que le mois d'août 2016 a battu un record de chaleur pour le seizième mois consécutif, selon une agence américaine. A ce propos, à 6 heures 20, France Inter invite le directeur d'Airparif, Frédéric Bouvier. Ah oui, perdus dans les forêts gauloises, on avait oublié de vous dire : c'est aujourd'hui la journée de la qualité de l'air. Il serait temps de faire un petit point. Pas trop long : on a un sanglier sur le feu. Alors on vous le dit rapidement : en Ile de France, un million et demi de personnes respirent tous les jours un air de mauvaise qualité. Voilà, c'est dit. Ah oui. Airparif dénonce aussi le retrait de ses subventions par trois de ses financeurs, trois départements de la région parisienne (77, 78, 92) du fait des baisses de dotations de l'Etat. "On s'en tiendra là", dit le présentateur. On peut retourner au banquet gaulois ?

J'exagère vraiment. Europe 1 a invité (à un horaire décent pour les matinautes, cette fois), l'eurodéputée verte Karima Delli. Voici deux jours, l'étude d'une ONG (Transport & Environnement) a établi qu'en France, 5,5 millions de véhicules émettent beaucoup plus de gaz polluants que la limite autorisée. Et notamment (mais oui) les honnêtes Renault, voiture gauloise par excellence. Comment donc ? Renault triche ? Et avec la complicité de Ségolène Planquetousouletapix ? Apparemment oui. A la vérité, on le soupçonne depuis un mois (l'affaire, très complexe, est détaillée sur le site Actu-environnement). Dans l'intervalle, on aurait pu enquêter. Mais c'est tellement moins drôle que les Gaulois !

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.