Influenceurs : au paradis des "j''adoooore"
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Influenceurs : au paradis des "j''adoooore"

Réservé à nos abonné.e.s

L'intérêt de certains faits divers, c'est qu'ils permettent de soulever le couvercle sur des milieux sociaux, des pratiques sociales, politiques ou commerciales, qui resteraient sinon largement ignorés. L'affaire de Skyline Airways, la compagnie aérienne fantôme vantée dans ses émissions de C8 par Cyril Hanouna n'en finit pas de révéler tout un monde "d'influenceurs" et "d'influenceuses", aux intérêts inextricablement entremêlés avec les grosses sociétés de production audiovisuelles, et qui, mis en relation avec des marques par des intermédiaires comme la fameuse "Shauna Events" de la chroniqueuse Magali Berdah, vantent et vendent sur Youtube ou sur Instagram toutes sortes de produits, aux limites de la légalité.

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Des médias promeuvent un investisseur véreux

Quand le publirédactionnel leurre des épargnants

Shauna Events, l'agence qui marie les marques à la téléréalité

L'affaire Skyline-Hanouna met en lumière une chroniqueuse-pédégère spécialisée en placement de produits

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.