Chantier pharaonique à Charles-de-Gaulle
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Chantier pharaonique à Charles-de-Gaulle

Réservé à nos abonné.e.s

Et pendant ce temps, les travaux pharaoniques continuent. J'apprends par une pleine page du Parisien que Aéroports de Paris a tenu, mercredi, une réunion publique pour tenter de convaincre les riverains des bienfaits du futur Terminal 4 de Roissy. Je ne vais pas vous noyer de chiffres. Il s'agit de faire passer l'aéroport Charles-de-Gaulle d'une capacité de 70 à 110 millions de voyageurs par an, et de 1300 à 1800 passages d'avions par jour. Tout ceci pour faire face (attention, refrain déjà entendu à Notre-Dame-des-Landes, et ailleurs) aux "prévisions de croissance du trafic aérien". Cette campagne d 'information, pour laquelle ADP a dépensé "l'équivalent d'une campagne européenne", ne s'est pas soldée par un grand succès : le taux de river...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.