Amazon, en passant par la Bourgogne
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Amazon, en passant par la Bourgogne

Redressement productif bien ordonné commençant par la Bourgogne

, Amazon va donc créer mille emplois à Chalon sur Saône, dans le beau département de Saône-et-Loire, dont le ci-devant président du Conseil général s'appelle... Arnaud Montebourg. Amazon hésitait entre Châlons et Beaune, dans le département voisin de la Côte d'or (dont le maire UMP a appris son infortune par la presse). Nul ne doute que Montebourg, dans les négociations, aura été d'une scrupuleuse neutralité républicaine. Soit dit en passant, cette happy end industrielle rappelle les avantages du cumul des mandats. Si le département n'avait pas été couvé des yeux par un ministre influent, qui sait vers quels horizons aurait pu s'égarer le géant américain ?

On créera donc mille emplois. Un TGV de journalistes ayant été monté pour l'occasion, le 20 Heures de France 2 s'en est fait l'écho hier soir (en s'abstenant pudiquement de citer le nom de Montebourg). Pourquoi bouder les bonnes nouvelles ? Mille emplois, est-ce à dire mille CDI ? Ah non. Ne nous laissons pas égarer par l'euphorie. Directeur de la logistique d'Amazon, Frédéric Duval est incapable ce matin d'en donner le détail à Pascale Clark. D'ailleurs, il ne sait pas grand chose. Tiens, sur les subventions publiques, par exemple. Car la rumeur s'affole: sur le beau projet d'implantation, elles sont tombées d'un cornet d'abondance. A quelle hauteur chaque emploi bourguignon est-il financé par l'impôt national ? Duval n'en a aucune idée. Ce n'est pas l'important. Ce ne sont pas les subventions, chacun l'imagine, qui ont attiré Amazon. C'est la qualité de la main d'oeuvre châlonnaise, "des gens passionnés par la logistique". Chacun connait en effet la proverbiale passion des Bourguignons pour le bracelet à code-barre et l'expédition.

Plus persifleuse encore qu'à l'habitude, Clark sait d'emblée qu'elle tient un bon client. Elle a dû lire la presse du matin. Et à propos, poursuit-elle, pourquoi le siège social d'Amazon Europe est-il installé au Luxembourg ? Ne serait-ce pas pour les avantages fiscaux ? Pas du tout, proteste l'invité. Amazon, chacun le sait, est aussi indifférente à ses impôts qu'à ses subventions. C'est pour la qualité du personnel. Chacun connait en effet la passion du Luxembourgeois pour la logistique.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.