Drucker et l'invisible Whisky
Le jeu des 7 erreurs
Le jeu des 7 erreurs
chronique

Drucker et l'invisible Whisky

Réservé à nos abonné.e.s

Dans son supplément télé daté du 27 décembre au 2 janvier 2009, l’Observateur revient sur le premier portrait télévisé de «celui qui, à lui seul, incarne toute la télévision: Michel Drucker». Pour illustrer, le magazine a choisi de mettre en couverture une photographie de l’animateur qui incarne exactement tout le contraire de ce que représente la télévision. Penchons-nous un instant sur le surprenant cliché.

Si la télé est la lumière, si elle s’éclaire de mille projecteurs, alors la prise de vue dit le contraire. C’est dans la grisaille qu’on a attablé le ...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.