Drucker, Ruquier, Holtz et l'autopromo : mises en garde à géométrie variable du CSA
enquête

Drucker, Ruquier, Holtz et l'autopromo : mises en garde à géométrie variable du CSA

"On ne peut pas être derrière chaque feu rouge" (Christine Kelly)

Réservé à nos abonné.e.s
On ne rigole pas avec l'autopromo. La semaine dernière, le CSA a mis en demeure et mis en garde France Télévisions après la diffusion, cet été, de trois séquences qualifiées de "publicité clandestine". En cause : la promo, entre autres, du livre de Gérard Holtz et de celui de Laurent Ruquier dans les 13h et 20h de la chaîne. Mais quels critères ont été retenus ? Car si ces deux séquences relèvent bien de l'autopromo, @si en a retrouvé d'autres, qui n'ont pas fait l'objet de mises en garde du CSA.

Une mise en demeure, et deux mises en garde. Le groupe France télévisions s'est fait redresser les bretelles par le CSA qui l'accuse d'avoir fait de la publicité clandestine pour des livres écrits par des journalistes et un animateur de France 2. Premier cas : une séquence de Stade 2, diffusée le 14 juillet 2013, au cours de laquelle un journaliste, non cité par le CSA, a fait la promo de son livre. "Cet ouvrage, dont la couverture a été visualisée à plusieurs reprises, a ainsi bénéficié d’une promotion appuyée, accompagnée de l’indication de son prix et de son éditeur, en méconnaissance de l’artic...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.