Les quatre premières chansons de La Parisienne libérée
La Parisienne libérée
La Parisienne libérée
chronique Vidéo

Les quatre premières chansons de La Parisienne libérée

Tunisie, médicaments, trains, et le temps qu'il fera

Réservé à nos abonné.e.s

Dans notre dernière émission, consacrée aux marchés alimentaires, la Parisienne Libérée chante les "prix volatiles".


Le marché du temps qu'il fera

Depuis que les prix sont volatiles
Que tous les marchés sont tendus
C'est un équilibre fragile
Qui parfois même ne tient plus
Il suffit d'une canicule
Pour affoler tous les marchés
Et faire tomber le funambule
Dans son numéro sans filet

Ca dépendra de ce que pensera
Le marché du temps qu'il fera
Ca dépendra de ce que le marché sera
Pendant qu'il fera ce temps là
Ca dépendra si le temps qu'il a fait
Etait celui que le marché pensait
Qu'il ferait...

Le pain ne devient pas moins c...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Pourquoi le "choc de simplification" sonne un peu mou

Les nombreuses exceptions d'un texte fourre-tout

L'incertaine équipée de BHL en Tunisie

Invité par le président ? Une rencontre avec les islamistes ? L'écrivain activiste dénonce "un vent de folie"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.