Piketty Lordon, l'émission qu'on aurait pu organiser
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Piketty Lordon, l'émission qu'on aurait pu organiser

(Ou non)

Réservé à nos abonné.e.s
Tiens, quelques mots d'économie. Ca fait longtemps qu'on n'a pas parlé d'économie. Or donc, j'ai regardé la plus intéressante émission politique du week-end : c'était une émission d'économie. Taddei a réuni Piketty et Lordon sur un même plateau. On avait essayé nous-mêmes, lors de la sortie du livre de Piketty. Sans succès. Bravo donc à Taddeï. Bien joué, le service public.

Tiens, quelques mots d'économie. Ca fait longtemps qu'on n'a pas parlé d'économie. Or donc, j'ai regardé la plus intéressante émission politique du week-end : c'était une émission d'économie. Taddei a réuni Piketty et Lordon sur un même plateau. On avait essayé nous-mêmes, lors de la sortie du livre de Piketty. Sans succès. Bravo donc à Taddeï. Bien joué, le service public.

Lordon n'a pas aimé le livre de Piketty. Il l'a dit dans Le Monde Diplomatique, et il vient le répéter sur le plateau. Pourquoi ? En vrac : parce que tenter de dégager des lois du capitalisme, même pour comprendre comment les contrebattre, ce serait considérer le capitalisme comme un phénomène naturel ("participer à la naturalisation du capitalisme", dit Lordon ...

Il vous reste 83% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.