Kouchner, l'Iran, la Turquie, et le mystère des "reprises"
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Kouchner, l'Iran, la Turquie, et le mystère des "reprises"

Réservé à nos abonné.e.s

Dans une même émission, une déclaration peut en cacher une autre.

Les reprises ont été nombreuses, dans la presse française et internationale, sur les menaces de Kouchner dimanche soir sur RTL-LCI-Le Figaro à l'égard de l'Iran. "Il faut se préparer au pire, c'est dire à la guerre", a-t-il dit.

En revanche, aucune reprise de la longue passe d'armes qui l'a opposé à ses intervieweurs à propos de la Turquie.

Au terme d'un accouchement d'une totale confusion, les journalistes l'ont pourtant amené à révéler que Sarkozy était favorable à une modification législative, ne rendant plus obligatoire le referendum sur l'adhésion de la Turquie à l'UE (vous pouvez l'écouter ici. Passe d'armes de 38'58'', à 43'53").

Le ball...

Il vous reste 60% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.