Ce que j'ai dit à "L'objet du scandale"...
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Ce que j'ai dit à "L'objet du scandale"...

Et qui sera peut-être coupé au montage (mais peut-être pas)

Réservé à nos abonné.e.s


Vous ne vous doutez pas, de ce que je suis obligé de faire, pour faire un peu parler du site, et du livre que nous venons de rédiger avec une co-auteure de ma connaissance.

J'étais lundi à l'enregistrement d'une émission de Guillaume Durand, qui s'appelle "L'objet du scandale" (et sera diffusée dimanche, à 16 heures 15, sur France 2). J'y suis allé, parce que j'ai décidé, jusqu'à nouvel ordre, après consultation du conseil d'administration d'@si, d'aller partout où l'on m'inviterait. Comme je n'en avais pourtant aucune envie, la valeureuse équipe d'@si m'a encouragé. Mais si mais si chef, il faut y aller, et surtout soyez sourian...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Les questions très préparées des invités de Durand

Objet du scandale : le représentant du DAL a bien récité la leçon de la production

"D'où vous sortez ça, Eric Zemmour ?" "Euh..."

Bonnaud invente l'arme secrète anti-baudruche

Transparence : polémique entre l'ex-maire de Nice et Cash Investigation

De la difficulté de se procurer des documents sensibles

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.