Comment devient-on "journaliste" dans la communication ?
En promotion
En promotion
chronique

Comment devient-on "journaliste" dans la communication ?

Réservé à nos abonné.e.s
Comment atterrit-on dans les rangs de la com' quand on est jeune journaliste ? Jamais par gaité de cœur, mais par pur pragmatisme dans un marché saturé. Face à un système économique contraint et des tâches peu reluisantes, les plumes migrent vers des zones grises, en quête de sécurité financière. Le prix à payer ? La perte brutale de tout idéal journalistique.

"Journaliste brand content senior" chez Brut, "Journalist assistant" à Walt Disney company, "Journaliste interne" dans un cabinet de recrutement… sur LinkedIn, je ne compte plus le nombre d'annonces d'emploi du gouvernement, d'institutions, d'agences de communication, de studios brand content des médias, cherchant des "journalistes" et non des "rédacteurs" pour leurs organes de communication. On a beau se révolter devant ce choix sémantique, cette zone grise influence l'armée des désenchantés, qui grossit dans le milieu de la presse. Laissez-moi vous raconter comment on en arrive à cliquer sur ce genre d'annonces, quand on est jeune journaliste, sorti d'une école dite "reconnue par la profession" – c'est-à-dire par la Commission paritaire n...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.