Education : la France dépense-t-elle trop ?
chronique

Education : la France dépense-t-elle trop ?

Réservé à nos abonné.e.s
La France dépense-t-elle trop pour l’éducation ? Le Figaro assure que oui et se base sur une étude d’un think tank libéral, l’iFRAP, lequel avance des chiffres que remet en question un prof de lettres ulcéré par des conclusions hâtives. Après vérification, si les chiffres de l’iFRAP sont exacts, les conclusions sont en effet à mettre en perspective avec celles de l’Observatoire des inégalités.

Dans la famille des ras-le-bolistes je demande le mammouth de l’éducation nationale. Bonne pioche avec, sans surprise, Le Figaro. Dans un article publié le 11 septembre, le quotidien s’appuie sur "une note inédite et coup de poing" qui affirme que "la France dépense trop pour des résultats médiocres". Cette note est l’œuvre de l’iFRAP, fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, un think tank de tendance clairement libérale – nous avions reçu sa directrice Agnès Verdier-Molinié lors d’une émission consacrée à la révision générale des politiques publiqu...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.