Tiens, la réforme fiscale revient par la fenêtre du congrès PS
Éconautes
Éconautes
chronique

Tiens, la réforme fiscale revient par la fenêtre du congrès PS

Mais pas de panique : rien avant 2018 (ou 2022)

Réservé à nos abonné.e.s
Le prélèvement de l’impôt directement sur nos feuilles de paie ? On adore l’idée ! assure le gouvernement. D’ailleurs elle est inscrite dans la motion A qui a recueilli 60% des votes des militants socialistes. Certes elle était déjà dans le programme du candidat Hollande en 2012 avant de passer aux oubliettes mais – promis – on est toujours à fond. Seulement voilà : c’est compliqué. Et ce n’est pas les médias qui vont démentir : tous s'accordent à souligner la difficulté d'une retenue à la source pourtant adoptée dans quasi tous les pays. Tellement compliqué  qu’il faudra attendre un prochain quinquennat.

Magistral recyclage de promesses électorales. Souvenez-vous : Hollande-candidat promettait dans son programme de campagne une grande réforme fiscale. Une promesse simple et limpide (nous procéderons à la fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG pour créer un impôt plus progressif et prélevé à la source) et inspirée par l’économiste Thomas Piketty qui nous avait esquissé les grandes lignes de sa réforme fiscale. Alors oui, avant même son élection, Hollande reculait sans en avoir l’air – comme nous le racontions ici – avec cette précaution : on va le faire mais on ne vous dit pas quand. Devenu m...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.