Rencontre avec Nicolas Colin, panda de l'impôt sur les données
Éconautes
Éconautes
chronique

Rencontre avec Nicolas Colin, panda de l'impôt sur les données

"Le but de la taxe n'est pas de rapporter de l'argent"

Réservé à nos abonné.e.s
Que devient le rapport Colin / Collin sur la fiscalité du numérique ? Non il n’est pas enterré mais bien vivant, porté par ses auteurs qui en profitent pour l’étoffer au gré de leurs présentations. Pourtant, en dépit de l’acuité de leur vision et de l’intelligence de leurs propositions, le gouvernement ne s’en est toujours pas emparé. Il attend quoi exactement ?

"Je suis arrivé, installé juste derrière la baie vitrée". Le message apparaît sur mon téléphone juste au moment où je pousse la porte d’une grande brasserie place de Clichy. Un œil vers la baie. Nicolas Colin est bien là, Libé en main, deux madeleines posées sur la table. Il est dix-sept heures. Le jeune homme, comme les petits garçons, prend son goûter. Il se tient droit, il parle bas. Les rayons du soleil le taquinent. J’observe le jeu de lumière mais très vite je suis aspirée par la conversation. Deux heures dans le monde de la fiscalité du numérique. Deux heures à parler données, pol...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.