Confidentiel : Hollande va demander aux patrons de ne pas trop augmenter les salaires
Éconautes
Éconautes
chronique

Confidentiel : Hollande va demander aux patrons de ne pas trop augmenter les salaires

Et tout le monde s'en fiche. Pourquoi ?

Réservé à nos abonné.e.s
Chut ! Il paraît que le gouvernement prône la modération salariale. Oui, notre gouvernement de gauche. Selon un confidentiel de l’hebdomadaire Challenges repris par Philippe Lefébure sur France Inter, l’Elysée exigerait des patrons de mettre le frein sur la hausse des salaires qui, en 2012, frisait les 2%. Pensez ! La France est une exception dans cette Europe qui pratique la modération quand ce n’est pas la déflation salariale. Une exception qui manifestement donne de l’urticaire à notre président. Mais bizarrement l'info est passée à la trappe. Est-ce une info bidon, ou bien finit-on par ne plus s'étonner de rien de la part de ce gouvernement ? L'éconaute a mené l'enquête.

"Imaginez un gouvernement de gauche prônant la modération salariale pour tous !" Mardi matin, Philippe Lefébure a mis la main sur "une bombe" : dans sa chronique éco de France Inter, il rapporte un confidentiel de l’hebdomadaire Challenges qui croit savoir que "l'Elysée veut instiller de la modération salariale". Lefébure explique : "dans le cadre de la réforme fiscale, l'Elysée envisage de proposer un «pacte» au patronat. En échange de nouveaux allègements d'impôts, il serait demandé aux patrons de modérer les salaires des Français". Un président socialiste qui freine les salaires, en effet, c’est dét...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.