Des cartes pour (dé)mobiliser
Des médias et des cartes
Des médias et des cartes
chronique

Des cartes pour (dé)mobiliser

Réservé à nos abonné.e.s
On pourrait croire que réaliser une carte illustrant un mouvement social est un exercice trivial et sans enjeu : une liste de villes, le nombre de manifestants, on met tout ça sur un fond de carte et le tour est joué ! Mais les méthodes de représentation, les couleurs, les formes, le contexte vont participer à former un message qui va soutenir ou nuancer le texte. Dans le contexte de mouvements sociaux, les médias ont ainsi fait des choix éditoriaux divergents : des cartes pour constater, des cartes-symboles, ou des cartes d'analyse. Avec parfois pour résultat d'amoindrir l'ampleur de la mobilisation.

Les cartes, des produits médiatiques comme les autres

On est aujourd'hui habitués à être attentifs aux chiffres fournis par les médias. On sait qu'on leur fait tout dire, que les axes des graphiques peuvent être tronqués, et que les AI créent des images sensationnelles. Restent les cartes. Outil de choix pour communiquer, elles sont régulièrement mobilisées comme support de discours, parfois même comme argument d'autorité. Pourtant, leur production implique à la fois des choix de sources, dans l'application de méthodes statistiques, et de représentation graphique. Un samedi par mois, cette chronique d'un géographe (sous pseudonyme pour ne pas froisser l'institution publique qui l'emploie) expliquera les manières dont les médi...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Orban rachète Euronews pour "atténuer les biais de gauche" ?

Il tente d'appliquer à Bruxelles une recette à succès en Hongrie pour mettre les médias au pas

Google sévit contre les codes promos des médias, panique à bord

L'occasion de se plonger dans ces portails incitant à la surconsommation

Gabriel Attal, influenceur-premier ministre, en guerre contre les écrans

"Le Figaro" au départ et à l'arrivée de cette hypocrite séquence médiatico-politique

Retraites : la presse menacée d'expulsion "par la force" à l'Assemblée

Des journalistes forcé·es de quitter la salle… d'une commission ouverte à la presse

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.