Ne laissez pas l'humanité rouiller !
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Ne laissez pas l'humanité rouiller !

Réservé à nos abonné.e.s
« Ne laissez pas l'humanité rouiller ! » Tel est le slogan utilisé par les protestataires qui ont bandé les yeux des statues ornant la plage de Liverpool, afin d'attirer l'attention sur le sort des réfugiés tentant de rejoindre les côtes européennes.

Photo publiée sur le site du Liverpool Echo


Cent statues de fonte, de taille humaine ou plus grandes, furent plantées en 1997 par le sculpteur Anthony Gormley tout au long des trois kilomètres de la plage de Crosby, au nord de Liverpool. Certaines sont partiellement enterrées dans le sable pendant que d'autres, qui se dressent de toute leur hauteur à marée basse, sont quasiment recouvertes par la marée haute. Toutes regardent vers la mer.

Photos © Anthony Gormley

Samedi dernier, une cinquantaine de protestataires ont bandé les yeux de quatre-vingts des cents statues de Crosby Beach, afin que l'on « porte attention à la situation critique des réfugi&eacute...

Il vous reste 76% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.