Les rails de l'espoir
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Les rails de l'espoir

Réservé à nos abonné.e.s
C'est une photo de migrants publiée par le Guardian et assortie de la légende suivante : «Des réfugiés détruisent un portail à la frontière gréco-macédonienne. »

Capture d'écran du Guardian
photo © Pierre Crom / Getty Images


Photo parmi tant d'autres, illustrant la tragique situation qui règne dans le camp d'Idomeni en Grèce.

Images extraites d'une vidéo de la BBC

La première phrase de l'article, elle, met en évidence un détail jamais signalé ailleurs de cette manière : « C'est seulement quand vous remarquez les rails que tous les échos de l'Histoire se rejoignent. » Les échos de l'Histoire, pour Jonathan Jones (l'auteur de l'article), ce sont d'abord ces trains de l'opération Kindertransport qui, entre 1938 et 1939, évacuèrent des enfants juifs allemands, autrichiens et tchèq...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.