Les magnolias de Khan Cheikhoun
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Les magnolias de Khan Cheikhoun

Réservé à nos abonné.e.s
Jeudi matin, 6 avril 2017. Vous êtes en train de plancher sur votre chronique hebdomadaire où il est question d'un adolescent mort de manière extrêmement brutale, sujet difficile, pénible, sujet que vous avez tenté d'ignorer pendant plusieurs jours mais qui vous sautait aux yeux à chaque fois que vous baissiez la garde, sujet qui vous a choisi en quelque sorte, que vous êtes contraint de regarder en face parce que continuer de l'éviter vous ferait trop honte, vous vous en voudriez pendant un bon petit paquet de temps alors vous vous y attelez, vous rédigez un vague plan qui très vite se transforme en bouts de phrases voire en phrases complètes et ça y est, sans vraiment vous en rendre compte vous vous retrouvez à deux cents bornes au sud de Memphis (Tennessee) en plein été dans une épicerie située au bout de nulle part quand soudain ding ! un email vous arrive et c'est le patron de ces lieux qui vous adresse un lien vers la une du Libé du jour - que vous n'aviez pas encore vue - et paf ! vous vous la prenez en pleine face et ça fait très mal.
nouveau media


Oublié, le corps sans vie défiguré de cet adolescent qui vous hantait (vous en parlerez dans une chronique ultérieure), place aux cadavres de huit enfants parfois à demi nus ou ne portant qu'un slip, huit cadavres empilés, huit Enfants d'Assad, image insoutenable rappelant celles de charniers bien connus quoique relégués aux oubliettes par certains qui pensent que tout ça c'est du passé, qu'il faut regarder droit devant…

nouveau media

Fosse commune de Bergen-Belsen

… alors c'est ça, oui, regardons droit devant sans nous attarder sur ces corps posés en vrac, ces fragiles poitrines translucides telles celles des Pietà de marbre blanc ou des petits mu...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.