Le billet de 20 dollars, les francs-maçons et le 13e étage
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Le billet de 20 dollars, les francs-maçons et le 13e étage

Réservé à nos abonné.e.s
Bonaparte, Mao Zedong, Lénine, Mandela : les billets de banque sont-ils toujours uniquement illustrés par des hommes célèbres ?



Que nenni, car en vérité les femmes y ont de temps en temps leur place (point trop n’en faut) ; il existe ainsi - ou a existé - des coupures s’ornant de visages féminins, en voici un assortiment : Florence Nightingale au Royaume-Uni, Clara Schumann en Allemagne, Maria Montessori en Italie, Golda Meir en Israël, Fatma Aliye en Turquie, et même Marie Curie en France (accompagnée de son mari parce qu’il ne faut pas exagérer) sur un billet qu’on appelait le Pierrémaricurie :



On n’oubliera pas non plus Élisabeth II, présente sur les livres anglaises ainsi que sur les coupures circulant dans certains morceaux de son ancien empire. Parmi eux,...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.