Kim Jong-il, clone triste
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Kim Jong-il, clone triste

en Corée encore

Réservé à nos abonné.e.s

Le 5 novembre dernier, l'agence de presse Chine nouvelle publiait un article nous informant que Kim Jong-il, "Cher Dirigeant" de la République populaire démocratique de Corée, venait de visiter les unités 2200 et 534 de la vaillante Armée populaire (@si vous en avait causé par là).

La visite du "Cher Dirigeant" à l'unité 2200

La visite du "Cher Dirigeant" à l'unité 534


Sauf que voilà : de mauvaises langues, indisposées par la lutte exaltante des combattants nord-coréens pour l'édification du socialisme, prétendent que la seconde de ces photographies, témoignage impérissable de la profonde sollicitude du "Cher Dirig...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.