Homeland : des graffitis dénoncent le racisme de la série
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Homeland : des graffitis dénoncent le racisme de la série

Réservé à nos abonné.e.s
Oups. Le deuxième épisode de la cinquième saison de Homeland a été diffusé dimanche dernier aux USA et en Australie. Problème : sur l'un des murs du décor de la série est inscrit en arabe "Homeland est raciste".

"Homeland est raciste",
peut-on lire sur le mur de gauche

Le deuxième épisode de la cinquième saison de Homeland a été diffusé le 11 octobre dernier aux États-Unis et en Australie. Il fut tourné au mois de juin dans la banlieue de Berlin, où avait été monté un décor représentant un camp de réfugiés syriens à la frontière du Liban. Pour plus de réalisme, les producteurs se mirent alors en recherche de graffiteurs "arabes" susceptibles de bomber des graffitis sur les murs dudit camp. Les trois artistes contactés (Heba Amin, Caram Kapp et Stone) eurent donc pour mission de peindre des graffitis pro-Assad,...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Pour trouver le scoop, suivez l'avion

Comment le "planespotting" est devenu un outil privilégié des journalistes d'investigation

Sarkozy se trouvait-il à Berlin le 9 novembre 1989, ou...une semaine plus tard ?

Doutes sur la version Sarkozy. Juppé tronque son témoignage. Fillon démenti par les archives de l'Assemblée

The State : faire de terroristes les héros d'une fiction ?

On a regardé la série accusée d'apologie de l'Etat Islamique

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.