Héros de bronze sans piédestal
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Héros de bronze sans piédestal

(Ou la révolte du Guardian contre les statues moches)

Réservé à nos abonné.e.s
C'est un buste de Néfertiti, posé ces jours-ci à l'entrée de la ville de Samalout en Haute-Égypte. Ou bien c'est un buste de Frankenstein, allez savoir. Les avis divergent. L'oeuvre, commandée par la municipalité à un artiste dont l'identité reste inconnue, a suscité l'ire des Égyptiens qui se sont déchaînés dimanche dernier sur les réseaux sociaux…


… et ont comparé l'objet au monstre de Frankenstein, ou bien supposé qu'il s'agissait là de l'épouse d'Akhénaton quatre jours après sa mort :


Aussi, toujours à l'écoute de ses concitoyens, le maire de la ville a fait ôter en catastrophe la statue objet des polémiques, a promis qu'elle serait prochainement remplacée par une colombe de la paix. Sculptée par le même artiste ?

Jonathan Jones, critique d'art au Guardian, s'énerve un tantinet à ce propos dans un article intitulé L'affaire de la Néfertiti Frankenstein : il est l'heure de se révolter contre l'art public moche.

Et de citer la statue de bronze de Peter ...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.