Dans l'internet de François Hollande...
Dans l'Internet de...
Dans l'Internet de...
chronique

Dans l'internet de François Hollande...

... où le point d'exclamation a disparu (et c'est un signe)

Réservé à nos abonné.e.s
«Pfff…. Chier, on va devoir y aller aussi pour pas passer pour des blaireaux».

Je sais pas ce qu’en penseraient nos plus fins analystes politiques, mais selon moi, c’est plus ou moins ce que se sont dit les politiques français quand Barack Obama a cartonné avec sa campagne de 2007 ultra axée sur la com’ numérique et les réseaux sociaux, ringardisant la plupart des dirigeants de ce bas monde, qui ne juraient encore que par le journal en papier de bois d’arbre et la télé du salon posée sur un napperon.

Il leur a fallu du temps, ensuite, pour y aller, frileusement, comme on plonge un orteil dans la mer en week-end de Pâques à Trouville, histoire de dire qu’on l’a fait, mais que quand même elle est froide, et vie...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.