Comment incarner un musicien à l'écran...
chronique

Comment incarner un musicien à l'écran...

...quand on n'a jamais touché une flûte

Réservé à nos abonné.e.s
Difficile de donner à l’écran une interprétation réaliste d’un musicien, quand on ne l’est pas soi-même. Heureusement, le cinéma permet tout. À l’occasion de la sortie du film Le Quatuor, voici un petit panorama de procédés employés pour dépasser les limites du playback.

Tout juste sorti, A Late Quartet (Le Quatuor), film américain de Yaron Zilberman, réunit Christopher Walken, Catherine Keener, Philip Seymour Hoffman, Mark Ivanir et Imogen Poots. Avant même d’avoir une idée de l’argument du film, on conviendra aisément qu’il s’agit d’un casting de rêve.

Ce qui est un élément très important, car il arrive que l’acteur soit au cœur des imbrications entre son, musique et images, à la place ou en même temps que le compositeur ou le sound designer (1).

L’affiche du film Le Quatuor © Metropolitan, 2013.

Ainsi, dans Le Quatuor, les quatre acteurs principaux incarnent les membres d&rsqu...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.