Cryptoland : quand les millionnaires du bitcoin se cherchent des colonies
Clic gauche
Clic gauche
chronique

Cryptoland : quand les millionnaires du bitcoin se cherchent des colonies

Réservé à nos abonné.e.s
Du Pacifique sud aux Caraïbes, une nouvelle élite financière, venue des cryptomonnaies, tente de transformer des nations insulaires affaiblies par la pandémie en paradis privés libertariens, sans taxes ni gouvernement.

Il était une fois un rêve fou, porté par une poignée d'investisseurs mégalomanes aux poches pleines : celui d'une île privée, perdue quelque part sur le Pacifique, qui accueillerait tous les fanatiques de cryptomonnaies (ces monnaies numériques, indépendantes des réseaux bancaires, dont les plus célèbres sont le bitcoin ou l'ethereum) de la planète. Cette crypto-utopie a un nom : Cryptoland, "la première crypto-île physique au monde". Mieux : elle a sa vidéo promotionnelle en animation, postée sur YouTube le 15 novembre dernier… et devenue, début janvier, un objet de moquerie déjà culte des internets, comparé au monumental plantage du Fyre Festival, ce festival tropical pour influenceurs Instagram transformé en catastrop...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.