Bruxelles, ce maudit métier
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Bruxelles, ce maudit métier

Ecrire du coeur de l'événement. Entamer l'écriture de cette chronique quotidienne
Bruxelles voyageurs fuient
Partager cet article Commenter
141
141 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Bruxelles, ce maudit métier

Ecrire du coeur de l'événement. Entamer l'écriture de cette chronique quotidienne

Derniers commentaires

Lire ou relire L'opinion ça se travaille, de Serge Halimi et Dominique Vidal, livre régulièrement complété depuis sa première parution; la dernière:
https://lectures.revues.org/17482#ftn6
Liaisons entre les marchands d'armes et les médias.
Article du grand soir
http://www.legrandsoir.info/comment-les-politiques-se-defilent-face-aux-terrorismes-the-independent.html
Extraits:
"Pendant plusieurs jours, il y a eu une surmédiatisation de ces évènements par les médias qui les ont traités au-delà de ce qui est nécessaire. Ensuite, leur attention s’est portée ailleurs et Isis est devenu l’histoire d’hier, comme si le mouvement avait cessé d’exister ou du moins perdu sa capacité d’influer sur nos vies."

"L’effusion de deuil officiel qui suit généralement les atrocités, telle que la marche de 40 chefs d’Etat dans les rues de Paris après les meurtres de Charlie Hebdo l’année dernière, a aidé à neutraliser toute idée critique sur les échecs politiques de ces mêmes dirigeants, qui, pourtant, sont en partie responsable de ces massacres. Après tout, ces marches sont généralement effectuées par les démunis pour protester. Mais dans ce cas, la marche a simplement servi de coup publicitaire pour détourner l’attention sur l’incapacité de ces dirigeants à agir efficacement et à arrêter les guerres au Moyen-Orient qu’ils sont fomentés."

J'ai l'impression que Bruxelles commence déjà à être l'histoire d'hier, que l'émotion retombe et que la réflexion est un fois de plus indésirable.
La France doit déclarer la guerre à la Belgique, suivant l'exemple des USA qui ont déclaré la guerre à l'Afghanistan après les attentats du 11 septembre. Les terroristes du 13 novembre sont tous belges.
Carte interactive des attentats liés à daech dans le monde; les pays africains sont de loin les plus touchés.
( cliquer sur le rectangle rouge dans la deuxième moitié).
http://www.leparisien.fr/international/interactif-les-principaux-attentats-lies-a-daech-dans-le-monde-21-01-2016-5472763.php

Nicolas Martin sur France-Culture ce matin: ces 12 derniers mois, une trentaine de pays frappés.
Il y a un gros élevage de loups solitaires. Qui les nourrit? Qui les dresse? Qui leur donne le signal du carnage? Quel est le chef d'orchestre?
Pour le moment convaincue par le débat de 28 Minutes du 22 Mars ( démarre en fait à la 14e min)
j'ai fermé radio et télévision
http://www.arte.tv/magazine
(attentats-de-bruxelles-leurope-ciblee-que-veulent-les-terroristes-28minutes)
Rappel:http://www.franceculture.fr/emissions/revolutions-medicales/violences-extremes-radicalisation-quelles-sont-les-reponses-de-la
Intéressante remarque sur la médicamentation des terroristes avant le passage à l'acte; c'est à partir de 55min25s.
Principaux fabricants d'amphétamines( captagon, fénétylline) Arabie saoudite 22 millions de comprimés; Beyrouth 15 millions; Turquie 11 millions. Qu'en pense Allah?
Avant de les qualifier de barbares, il faut se demander qu'ont-ils avalé? Par qui ont-ils été fournis?

D'autre part si Merah avait été pris vivant on aurait peut-être pu en savoir un peu plus ; il a d'abord été présenté comme un loup solitaire ( sous-entendu: indétectable) ce qu'il n'était pas.
Les familles des militaires victimes de Mohamed Merah (trois morts et un blessé grave) ont demandé de déclassifier les notes de la DGSE et de la DCRI. Ces notes ont-elles été déclassifiées?
maudit métier qui n'empêche pas la lucidité...
http://www.causeur.fr/belgique-djihadisme-attentats-aeroport-metro-37387.html
Quelques interrogations sur un vénérable vieillard, Bassam Ayachi, ancien patron du centre islamique belge de Molenbeek, qui y a oeuvré pendant une vingtaine d'années et coule sans doute des jours paisibles après avoir pris une retraite bien méritée après tant de labeur. C'était hier sur Arte. dans le bing! bing! du 28 minutes.
http://www.arte.tv/magazine/28minutes/fr/cheikh-bassam-ayachi-28minutes
J'ai l'impression d'avoir entendu la pire fin de journal de 12h30 de France culture depuis que je l'écoute (pas tous les jours mais bon) : un invité d'abord quasi-hargneux : "En tout cas ceux qui disaient que les attentats en France sanctionnaient une politique extérieure et des guerres au Mali, en Irak, etc. en seront pour leurs frais"
Et puis un autre, en studio, "il faut prendre des mesures car ce sont des gens qui ont été éduqués en Belgique, comme ceux du 13 novembre en France... donc il faut réintroduire à l'école l'enseignement du roman national en histoire"

Comme écrit Boucheron (avec Riboulet) dans Prendre dates : (de mémoire, pour résumer, mais c'est une lecture recommandable) "surtout ne pas commenter à chaud ce genre d'événement"
Daniel, vous vous en sortez bien.
Tout en pensant très fort aux victimes innocentes et à ce satané hasard qui les a fait se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, je ne culpabilise absolument pas, comme vous, d'être l'un de ces "voyeurs obscènes" car je ne me jette pas sur les chaînes d'infos continues, je me contente comme chaque jour d'écouter ma radio, aux mêmes heures (france inter le 13h m'a procuré toutes les infos connues à cette heure-là)
et basta !
Je vous comprends, Daniel. Je viens de regarder et entendre, sur La Libre Belgique, l'interview
d'une passagère du métro. La jeune femme est en pleurs. Elle répond aux questions de la journaliste
sur l'attentat auquel elle a assisté. La dernière question de la journaliste est la suivante: "Et vous, comment vous allez ?"
Et la victime de répondre: "Choquée, je suis choquée".
Moi aussi, je suis choqué de cette chasse aux témoins, à la victime, à l'horreur.
Je vous comprends, Daniel, je vous comprends.
On est effrayé que des êtres humains puissent ainsi ravager leurs semblables...

Les êtres humains sont méchants, c'est sûr. Et c'est pas d'hier.
On est saisi d'horreur, on pense à ceux qui y ont laissé leur vie, à ceux qui n'oublieront plus jamais, atteints dans leur chair, dans leur esprit. On est effrayé que des êtres humains puissent ainsi ravager leurs semblables...Alors les récups pourries de tel ou tel politique, on s'en fout et, s'il nous reste un peu de temps pour ça, on se met carrément à les haïr.
Pourquoi tant de haine ?

Le 11/9/2001 19 pirates de l'air tuent 3 000 personnes.
Ces pirates étaient des nationalités suivantes : 1 Libanais, 2 des Émirats arabes unis ; 1 Égyptien ; 15 Saoudiens.

Depuis, l'Otan a déversé des centaines de milliers de bombes sur :
L’Afghanistan
Le Pakistan
L'Irak
La Libye
La Syrie
Le Yémen
La Somalie
...

Çà donne un peu le tournis, non ?
J'apprends les attentats de Bruxelles avec asi, je rentre chez moi et j'ouvre Mediapart. Rien à faire, j'en veux davantage, l'éternelle (combien de temps encore?) stupéfaction, j'ouvre la RTBF, je tombe sur les images floutées et des vidéos qui ne montrent rien. Pas grave, j'ai vu, tout est vrai. Le bon vieux biais de l'image. Tant qu'on n'a pas vu, on cherche à voir. Ce maudit métier ? Ce maudit biais de l'image. DS me déculpabilise (maudit métier!).
Blablabla.

Salah Abdeslam est resté quatre mois dans un quartier où tout le monde le connaissait.
Personne n'a indiqué quoi que ce soit à la police.
Il se fait arrêter, deux attentats simultanés se produisent.
Ils ont un parti Islam qui se revendique ouvertement "islamiste", sans filtre.

Vous dites avoir de l'émotion. Je n'en crois pas un mot.

Quel foutage de gueule.
oui, bien après et bien au delà des explosions, nous allons encore subir un Grand Souffle de Connerie bien obscène du sécuritaire, permettant de faire oublier toutes les tares de nos sociétés risibles.
Et déjà, les tweets obscènes des irresponsables politiques.
[quote=grrrz]j'aurais préféré une info de première main
C'est quoi, une info de première main? À part celle d'un journaliste qui se serait trouvé pile au "bon" endroit... mais pas trop près quand même...
Je suis l'info sur Médiapart (après avoir planté une rangée de pommes de terre) et je n'y trouve, évidemment, que des infos relayées. Avec mention de leur source, ce qui est la moindre des choses, mais n'est pas toujours respecté ailleurs.
c'est bien de prendre du recul, mais c'est bien de prendre quelques jours aussi avant d'en prendre.
Vu la fraicheur de l'evenement, c'est par cet article que je l'apprend, et pour le coup j'aurais préféré une info de première main.
Le refuge de certains est l'ironie
Ouf, on aurait pu craindre qu'ils quittent les claviers et partent au lynchage, mettant en œuvre le but final de ces fous sanguinaires
Bonjour
Si on en croit Marion La Pen, pour régler le problème posé il faut que les belges suppriment le 22 mars de leur calendrier.
La vidéo de l'attentat est un fake. Il s'agit d'une explosion arrivée en 2011 à Moscou.
Par ces actes certes cruels et inexcusables, il faut savoir entendre la souffrance de ces islamistes avides d'intégration et continuellement agressés par cette civilisation du blasphème et de la mécréance.
Daniel, ce n'est pas que je ne comprenne pas vos interrogations.
Et je sais que vous aimez le "je", qu'il vous plaît, que vous le cultivez, le développez, que ce point de vue vous semble apporter quelque chose, qu'il tranche avec le monde ancien où le journaliste s'efface derrière son sujet.

Mais c'est assez difficile de vous lire sur les sujets relatifs aux attentats, janvier, novembre, mars, désormais.
Vous parlez essentiellement de vous même et finalement assez peu du sujet, où de la façon dont il est traité, utilisée comme un prétexte pour évoquer vos sentiments.

Bien sûr une chronique est une chronique, pas un article.
Vous êtes chez vous et vous faites ce que vous voulez.

Mais on vous lit, quand même, en bout de chaîne.
Et se frotter à vos atermoiements quand on cherche à comprendre, et à comprendre comment ce qui "est compris" par d'autres nous est "restitué" par eux, est assez fatigant.

L'exercice est assez vain, et au fond, inutilement nombriliste, d'une façon peu sympathique.
une pensée venue de ma pas si lointaine jeunesse :
"não há nada como realmente"
Ils bombardent l'EI la belgique?
Sans parler du maudit métier de consommateur d'info, qui va recharger périodiquement la page Médiapart. Pour le bilan à deux chiffres, on y est. Bon, je vais peut être continuer ma plantation de pommes de terre précoces, que j'ai enfin pu commencer hier et que je dois finir "avant la pluie". Mais c'est pas aussi cynique de décider de m'occuper de mes oignons au lieu de "recharger la page"?
Disons, tout de même, que les plus malheureux à l’instant où vous écrivez sont les gens se trouvant dans l’aérogare « impactée ». Ca relativise, non ? Attention au nombrilisme professionnel, en somme...

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.