Zemmour et la "midinette" Beauvoir
Arrêts sur histoire
Arrêts sur histoire
chronique Vidéo

Zemmour et la "midinette" Beauvoir

Offert par le vote des abonné.e.s

Éric Zemmour déteste le féminisme et ne perd pas une occasion d'associer "dévirilisation" et décadence ; mais il ne cherche pas à démolir les grandes figures féministes. Même celles qui sont entrées dans le roman national, comme Olympe de Gouges, ou George Sand. Deux exceptions toutefois : Benoîte Groult, et Simone de Beauvoir. En qui il voit des écervelées, soumises à l'homme, et avant tout empressées de se jeter dans les bras des soldats allemands en 1940. Il est vrai que sa lecture de Beauvoir a été très indirecte.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.