Non, les cheminots de 1937 n'étaient pas anti-nationalisation
Arrêts sur histoire
Arrêts sur histoire
chronique Vidéo

Non, les cheminots de 1937 n'étaient pas anti-nationalisation

Rectifions un éditorial de Thomas Legrand

Offert par le vote des abonné.e.s

Depuis le début du mouvement contre la réforme de la SNCF, court une rumeur : lors de la nationalisation de l'entreprise, en 1937, les syndicats de cheminots avaient également protesté. Conclusion : jamais contents, ces cheminots ! Cette rumeur historique a notamment été propagée par l'éditorialiste matinal de France Inter, Thomas Legrand.

Se replongeant dans les archives de l'époque, Mathilde Larrère rectifie. Les cheminots n'ont pas protesté contre la nationalisation de la SNCF, mais contre son caractère incomplet.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.