Démocratie représentative contre démocratie directe, de l'An I à nos jours
Arrêts sur histoire
Arrêts sur histoire
chronique Vidéo

Démocratie représentative contre démocratie directe, de l'An I à nos jours

Offert par le vote des abonné.e.s

 C'est un duel de télé, qui a "buzzé" sur les réseaux sociaux. "Personne n'est jamais mort en France pour la démocratie représentative" a affirmé l'écrivain François Bégaudeau, à qui le journaliste Patrick Cohen a répliqué en évoquant la révolution de 1848 et la Commune de 1871. Comment résister à demander son éclairage à Mathilde Larrère ? Au passage, on découvre que la démocratie directe a tenté bien des esprits français, avant les Gilets jaunes. Elle a même été inscrite, en 1793,  dans une constitution...qui n'a jamais été appliquée.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.