Chez les matinautes

Chaque matin du lundi au vendredi, si possible à 9 h 15 précises, Daniel Schneidermann publie cette chronique sur les dominantes médiatico-numériques du matin. Ou parfois de la veille au soir (n'abusons pas des contraintes).

nouveau media
chronique du par

Des dangers du macron bashing bas de gamme

"On n'est pas là pour offrir des lunettes Chanel à tout le monde".

Cette forte exclamation se promène partout depuis deux jours. L'auteur de cet étrange avertissement est la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Et la réaction de Twitter est immédiate et unanime : quel mépris de classe ! Quelle arrogance, que celle de cette ministre qui s'imagine que les pauvres n'ont qu'une obsession : s'offrir des lunettes de luxe. Et les twittos de rapprocher la phrase de celle de ce député LREM à propos des "chômeurs qui partent aux Bahamas grâce à l'assurance chômage". Epousant l'indignation des réseaux sociaux, plusieurs sites titrent sur la phrase, et l'indignation qu'elle provoque. Guillaume Erner, sur France Culture, consacre à cette nième provocation macronienne son "son du jour", ce matin. Pour les 24 heures qui viennent, le motif d'indignation est tout trouvé.

Examinons le contexte. Agnès Buzyn prononce cette phrase lors d'une rencontre avec l'Association des Journalistes de la protection sociale. On parle sécu. Et plus particulièrement, de l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron : le remboursement à 100% des lunettes, des prothèses dentaires, et des soins liés à l'audition, d'ici 2022. Ecoutons la ministre, dans le texte."On n'est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde ou des verres antireflet qui filtrent la lumière bleue. Lebut est de se mettre d'accord sur un panier de soins nécessaires, et que tout le monde puisse y avoir accès.Mon premier point, c'est la définition du panier de soins. Ensuite on travaillera...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Les hyper-bons points éclipsent l'hyper-procès

Effectuons ensemble une expérience scientifique. Prenez un ballon de football. Pas forcément un tout neuf, tout ...

Par Benoît L.
le 08/01/2009

La vraie victime de l'incident irlandais

Ayant vécu à Dublin pendant 1 an, je suis particulièrement agacée par le traitement dont font objet les Irlandais... ...

Par chachoumiaou
le 16/06/2008
Tous les forums >