Personne n'y croyait (même pas nous). Et voici Emmanuel Macron président, et tout prêt à jouer de la séduction. Raison de plus pour être particulièrement attentifs au hors champ.

Publié le 12/05/2017  Alimenté le 26/07/2017
nouveau media
chronique du par

Droit à l'erreur : comment France 2 déguise un cadeau aux patrons


Article gratuit temporairement. Partagez-le !

Une fois n'est pas coutume, c'est une excellente nouvelle, que nous annonce.

le 20 Heures de France 2 "Dorénavant, claironne Marie-Sophie Lacarrau, vous aurez le droit à l'erreur. Si vous vous trompez dans vos déclarations, vous ne serez plus systématiquement sanctionné". Et d'insister sur le VOUS. Pas d'équivoque, la nouvelle loi en préparation s'adresse bien à moi, citoyen, contribuable, à qui la présentatrice parle dans les yeux. Moi qui, de bonne foi, peux me tromper dans une déclaration, un chiffre, l'erreur est humaine, tout le monde peut se tromper, quel beau pays que la France, vive la macronnie libératrice, qui nous reconnait faillibles, humains, trop humains.

Et le sujet explicatif en rajoute : "c'est une révolution culturelle pour l'administration. Donner le droit à chacun de se tromper." "Chacun" : oui, pas d'erreur, j'avais bien entendu, c'est moi. "Pour le ministre de l'action et des comptes publics: "nous allons simplifier la vie des gens, et arrêter d'emmerder les Français, comme disait le président Pompidou". "Les gens", "les Français" : moi encore.

Mais tiens, que se passe-t-il, on dirait que le reportage bifurque vers une catégorie de gens, plutôt qu'une autre : "beaucoup de petites entreprises affirment vivre un cauchemar administratif, par exemple à l'occasion de mises à jour du compte pénibilité". Ah. Il va falloir partager mon droit à l'erreur de citoyen contribuable avec les citoyens patrons qui vivent "un cauchemar", "un calvaire" avec ce compte pénibilité, vieille marotte du 20 heures de France 2 (voiret là)"... Avec...

Pour lire tous nos contenus gratuits et recevoir la Gazette d'@si,
renseignez simplement votre adresse e-mail :

* Cette adresse e-mail ne sera jamais communiquée à un tiers.

Article gratuit temporairement.

Vous avez déjà un compte ?

Email      Mot de passe   

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Derniers articles dans ce dossier : "Macron : les hors-champs d'une présidence"

nouveau media

APL : la bataille des 5 euros

Accusés de "pleurer", les étudiants répliquent

observatoire publié(e) le 26/07/2017 par la rédaction Article temporairement gratuit

Cinq euros par mois. C'est autour de ce montant que s'est focalisé le débat sur la baisse des "aides personnalisées au logement" (APL), décidée par le gouvernement en fin de semaine dernière. Une mesure d'économies pesant sur les précaires et les étudiants, dont 800 000 bénéficient des ...

nouveau media

Vélo, baïonnette, et applaudissements : guerre d'images entre le président et l'armée

Le capitaine Lecointre triomphant de sa peur : arme secrète de Macron ?

observatoire publié(e) le 20/07/2017 par Capucine Truong

Guerre de com' entre Macron et l'armée. Alors qu'hier matin, le chef d'état major Pierre de Villiers a annoncé sa démission, Emmanuel Macron a finalement décidé de réagir sur France 2... dans l'émission du Tour de France, le Vélo Club. L'état major des armées avait publié, une heure plus...

Macron et les médias : du candidat omniprésent au président taiseux

vidéo publié(e) le 12/07/2017 par Manuel Vicuña

"Le président ne fait pas de commentaire", c’est désormais la règle. Depuis qu’il a investi l’Elysée, Emmanuel Macron a pris le parti de maintenir les médias à distance. Une com’ cadenassée, des reporters et photographes tenus à l’écart, une parole présidentielle réduite au ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La France offre une idole aux Beautiful du monde

Soyons positifs malgré tout, et réjouissons-nous de ce que de positif il peut y avoir. Depuis une quarantaine d'année, au ...

Par angelo m
le 08/05/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Et bien, je découvre que mes mots sont publiés dans votre texte, mis à égalité avec ceux des éditocrates. Quelle promotion...

Par john z'guéner
le 28/04/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ? Si on est de gauche, on nous gave depuis Dimanche pour voter Macron, sinon on serait ...

Par ManuTOO
le 28/04/2017
Tous les forums >