Personne n'y croyait (même pas nous). Et voici Emmanuel Macron président, et tout prêt à jouer de la séduction. Raison de plus pour être particulièrement attentifs au hors champ.

Publié le 12/05/2017  Alimenté le 22/11/2017
nouveau media
chronique du par

Droit à l'erreur : comment France 2 déguise un cadeau aux patrons

Une fois n'est pas coutume, c'est une excellente nouvelle, que nous annonce.

le 20 Heures de France 2 "Dorénavant, claironne Marie-Sophie Lacarrau, vous aurez le droit à l'erreur. Si vous vous trompez dans vos déclarations, vous ne serez plus systématiquement sanctionné". Et d'insister sur le VOUS. Pas d'équivoque, la nouvelle loi en préparation s'adresse bien à moi, citoyen, contribuable, à qui la présentatrice parle dans les yeux. Moi qui, de bonne foi, peux me tromper dans une déclaration, un chiffre, l'erreur est humaine, tout le monde peut se tromper, quel beau pays que la France, vive la macronnie libératrice, qui nous reconnait faillibles, humains, trop humains.

Et le sujet explicatif en rajoute : "c'est une révolution culturelle pour l'administration. Donner le droit à chacun de se tromper." "Chacun" : oui, pas d'erreur, j'avais bien entendu, c'est moi. "Pour le ministre de l'action et des comptes publics: "nous allons simplifier la vie des gens, et arrêter d'emmerder les Français, comme disait le président Pompidou". "Les gens", "les Français" : moi encore.

Mais tiens, que se passe-t-il, on dirait que le reportage bifurque vers une catégorie de gens, plutôt qu'une autre : "beaucoup de petites entreprises affirment vivre un cauchemar administratif, par exemple à l'occasion de mises à jour du compte pénibilité". Ah. Il va falloir partager mon droit à l'erreur de citoyen contribuable avec les citoyens patrons qui vivent "un cauchemar", "un calvaire" avec ce compte pénibilité, vieille marotte du 20 heures de France 2 (voiret là)"... Avec...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Communication, photos : Macron verrouille

lu publié(e) le 22/11/2017 par la rédaction

Dans son édition du 18 novembre, Paris Match consacre 19 pages au couple Macron. Un coup de l'agence Bestimage, dirigée par Michèle Marchand, proche du couple Macron, expliquent Les Jours. Tandis que les accès des journalistes sont restreints et contrôlés, l'agence s'impose comme un des ...

nouveau media

Travailleurs détachés : le mystérieux oubli du Monde et de Libé

chronique publié(e) le 25/10/2017 chez les matinautes

Comme tout accord de compromis, l'accord européen sur les travailleurs détachés peut être présenté sous l'angle du "verre à moitié plein", ou du "verre à moitié vide". Sans surprise, le gouvernement vend à l'opinion, depuis deux jours, une grande victoire diplomatique française, sur le ...

nouveau media

Derrière le mantra macronien de la "formation"

chronique publié(e) le 19/10/2017 chez les matinautes

L'un des mantras du macronisme, c'est la formation. OK, le budget de Macron des Bois prend aux pauvres pour donner aux riches, OK on va tout faire pour fluidifier le licenciement des pauvres, OK on va grossir les rangs des chômeurs, des précaires, des fainéants et des fouteurs de bordel, mais en ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La France offre une idole aux Beautiful du monde

Soyons positifs malgré tout, et réjouissons-nous de ce que de positif il peut y avoir. Depuis une quarantaine d'année, au ...

Par angelo m
le 08/05/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Et bien, je découvre que mes mots sont publiés dans votre texte, mis à égalité avec ceux des éditocrates. Quelle promotion...

Par john z'guéner
le 28/04/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ? Si on est de gauche, on nous gave depuis Dimanche pour voter Macron, sinon on serait ...

Par ManuTOO
le 28/04/2017
Tous les forums >