Chez Klaire

Tous les deux dimanches, Klaire explore pour nous les réseaux sociaux d'une personnalité, ou d'une institution

Following Pontifex
chronique du par

Dans l'internet du Pape François

La faute à Pâques, à tous les coups.L’ambiance était effectivement à la chasse aux œufs quand me passa par la tête l’idée d’aller décortiquer le compte Twitter… du pape.

De saison, donc, mais pas que.

Car au fond, quelle relation pouvait bien entretenir le souverain pontife, par définition plutôt représentant de la team «conservation des mœurs dans le formol» avec un réseau social créé il y a 10 ans tout pile et somme toute assez peu mentionné dans l’Évangile?

La curiosité me piquait. (Ça et un combo lèvres gercées+ pamplemousse contre lequel je tiens à mettre en garde tout lecteur amateur d’agrumes aux premiers jours d’un fragile printemps). Je décidai donc de plonger au cœur du compte en question et au passé simple, pour la bonne raison que ça rend tout drôlement plus classieux.

(Notez par exemple que le célèbre "Qui c'est qu'a pété ?" prononcé lors du lancement du premier Loft Story, aurait quelque peu gagné en grâce si son auteur s’était fendu d’un plus chic "Qui péta ?" À quoi ça tient.)

Le Vatican s’était donc lancé en décembre 2012 dans une petite révolution en ouvrant le compte twitter du désormais retraité Benoît XVI. Ou plutôt, ses neuf comptes twitter, en plusieurs langues, dont le français @Pontifex_fr, le latin ou l’arabe.

Notons au passage que la traduction automatique de Bing témoigne toujours en 2016 d’une sympathique médiocrité.

Mais en 2013, bim, retournement de situation houseofcardien, Benoît XVI renonce à sa charge. Que faire, numériquement parlant ?

Il est alors question de fermer les comptes. Heureusement, à l’image de @POTUS, le Twitter du président américain, le Vatican a eu la bonne idée de créer un compte...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Dans l'internet de Jean-Paul Ney...

Pauvre Klaire, qui se coltine la prose de gens comme ça juste pour notre plaisir de la lire. Et confirmation qu'on ne rate ...

Par Bruanne
le 03/07/2016

Dans l'internet de Jean-Paul Ney...

"Jean-Paul Ney" : Ce nom, tu vois, il semble vraiment ressurgir d'outre tombe... Il a bien longtemps, dans une autre ...

Par Yannix
le 03/07/2016
Tous les forums >