Chez Georges

Ancien enquêteur dans d"honorables journaux (Rouge, Le Canard enchaîné, Le Monde, entre autres) Georges Marion revisite périodiquement d'anciennes ou de nouvelles affaires, oubliées ou non.

chaban
chronique du par

A qui profite la fuite ? Le précédent Chaban-Delmas

Mais non, ce n'est pas toujours un complot !

De la feuille d'impôts de Jacques Chaban-Delmas publiée en 1971 dans Le Canard enchaîné aux enregistrements de Patrick Buisson publiés la semaine dernière sur Atlantico.fr et dans Le Canard, il y a une constante. Toujours, dans ce type d'affaires, les médias comme les protagonistes cherchent les coupables. Avec une question : qui a tuyauté les journalistes ? Mais la vérité est parfois bien plus anodine. Retour sur la feuille d'impôts de Chaban.

Les journalistes sont parfois de drôles d’oiseaux. Qu’un juge ou un policier s’avise de connaître la façon dont ils se procurent leurs informations et, aussitôt, ils sonnent le tocsin et montent aux barricades pour défendre la liberté-d’expression-menacée-par-le-pouvoir et protéger son complice, le célèbre secret des sources. Mais que deux organes de presse, en l’occurrence Le Canard enchaîné et le site Atlantico, illustrent les obscènes petites manies d’un Patrick Buisson en publiant ses enregistrements de dessous la table, et voilà nos estimés confrères qui changent de rôle et partent en chasse: mais qui donc a bien pu leur refiler (sous entendu: à eux plutôt qu’à nous) ce matériau explosif ?

Nombreux sont les journaux qui, la semaine dernière, se sont lancés sur la piste, bâtissant les hypothèses les plus diverses qui expliqueraient la publication des enregistrements clandestins de l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. En cette période où le complot a statut de théorie, il était difficile de ne pas voir derrière tout cela la main de l’adversaire, parfois dans le camp des amis de Fillon, bien contents de faire par conseiller intime interposé un croche-patte à Sarkozy; à moins que ce ne soit ce Copé aux ambitions présidentielles concurrentes à celles de Fillon et lui aussi copain de Buisson. Ne pas omettre non plus le pouvoir socialiste, trop heureux de masquer ses échecs économiques en lançant dans les pattes de ses adversaires ce concentré de boules puantes.

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Georges Ibrahim Abdallah, et les aventures de Super Souris

Je rejoins cette indignation -- quoique je commence à m'essouffler, c'est peut-être bientôt fini. On part sur une ...

Par gemp
le 26/10/2013

Mais pourquoi "l'assassinat" de Boulin resurgit-il toujours ?

Faire un aussi long article pour un argument aussi mince, la lettre, sans tenir compte des "bizarreries" de ladite lettre, ...

Par Aldus
le 19/06/2013
Tous les forums >