Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi. Sa chronique reprendra le 7 février 2017.

/media/article/s41/id4091/original.38432.jpg

«La pomme est un fruit savoureux et beau, mais quand elle est pourrie, elle ne peut même pas égaler le goût d'un simple concombre frais et bien ferme. »

Lao She (1899-1966).


Il y avait la peste et le choléra, le cancer et le sida, le virus Ebola et le chikungunya, voici maintenant la bactérie Eceh. Dont on a soupçonné qu'elle se propageait grâce au concombre, de préférence ibérique. Sauf que Le Parisien vient de nous dévoiler le pot-aux-roses dans un article daté du vendredi 10 juin :

« "En remontant la piste de ce que les malades avaient mangé, on a identifié que les graines germées de haricot rouge Azuki, de tournesol et de soja comme étant les vecteurs de la bactérie", explique ce vendredi midi Frédéric Vincent, porte-parole des questions de santé et de consommation à la commission européenne. "Ce sont des végétaux que l’on retrouve dans les salades, les sandwichs ou que l’on mange tel que. Il semble que ces produits n’ont pas été exportés." »

Haricot rouge, tournesol et soja, donc. Et pas concombre, pas espagnol. Libération s'était fait l'écho de son innocence le 1er juin, avec cette Une un tantinet perfide :

Un concombre tel un sexe fièrement dressé, "Présumé innocent". Tout comme DSK représenté en haut et à droite, lequel est accusé d'être une espèce de concombre démasqué, on ne sait pas vraiment pour l'instant. Le concombre associé au sexe, ce n'est pas nouveau, bien sûr. Le 5 juin dernier, Le Post nous faisait part d'une pitoyable guéguerre germano-ibérique :...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >