Coup de tonnerre à la conférence de presse de Sarkozy: la télé publique sera privée de pub, avant l'été. Réactions, colère, manoeuvres, désarroi. Et début d'un long marathon.

Publié le 14/01/2008  Alimenté le 15/03/2011
Vingt heures trente cinq
chronique du par

Le divin quart d'heure



Il est là, il est arrivé, admirez-le.

  Qui donc ? Le quart d'heure, bien entendu. Le beau, le magnifique quart d'heure, que vont gagner en début de soirée les-programmes-de-la-télévision-publique. Finis, évacués, disparus pour un soir, les doutes, les chagrins, les inquiétudes, les jérémiades. de l'horribilus 2008. Les présentateurs des chaînes publiques, à la veille du grand soir, ont visiblement reçu consigne de sourire, et de tenir ferme le discours-maison: tout va changer demain.

Voici donc le quart d'heure, le fameux quart d'heure, réponse universelle aux cruautés du moment. Vingt heures trente cinq, au lieu de vingt heures cinquante. La crise financière ? Le quart d'heure, voilà le remède ! Les chômeurs à découvert, du fait des retards de versement des allocations ? Le quart d'heure. Les morts de SDF ? Le quart d'heure ! La guerre à Gaza ? Le quart d'heure, vous dis-je !

Nous serons sûrement nombreux, à l'heure dite, à vérifier sur pièces que oui, la pub a bien disparu du quart d'heure magique. Ce sera beau comme un tour de passe-passe, comme une éclipse de lune. On appellera les enfants. On s'extasiera devant cette disparition si ostensible. On se promettra une délicieuse année sans aucune pub, entre la prochaine pièce de Tapie, et le prochain récital live de Bruni. Vérifier si les programmes, les rares dignes programmes subsistants, n'ont pas disparu en même temps que la pub faute de financement, prendra sans doute un peu plus de temps, et ne fera pas la Une des radios du...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Suppression de la pub : la taxe française bientôt condamnée ?

suivi publié(e) le 15/03/2011 par la rédaction

La France risque bien de devoir trouver un autre moyen de financer la suppression de la publicité après 20 heures sur les chaînes publiques, voulue par Nicolas Sarkozy. Hier, la Commission de Bruxelles a soumis à la Cour de justice européenne le cas de la "taxe télécom", adoptée par la ...

Publicité maintenue en journée sur France Télévisions

suivi publié(e) le 17/11/2010 par la rédaction

Les députés ont décidé mardi que France Télévisions allait garder sa publicité avant 20 heures. Enième épisode dans la saga sur la réforme de l'audiovisuel public, engagée par Nicolas Sarkozy en janvier 2008. Hier, les députés adoptaient contre l'avis du gouvernement deux amendements ...

Suppression pub F.Télévisions : réforme enterrée

suivi publié(e) le 17/09/2010 par la rédaction

Invité ce matin de Jean-Michel Aphatie sur RTL, le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a confirmé "un moratoire de deux ans" pour la suppression de la publicité à France Télévisions, jusqu'en 2014, enterrant de fait la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Le divin quart d'heure

J'ai toujours été un téléspectateur assidu d'arrêt sur images (maintenant asinaute). Je dois souligner le rôle vraiment ...

Par Tocqueville
le 05/01/2009

"Sarkozy l'a dit lui-même : la commission Copé ne sert à rien"

Je voudrais souligner un détail sur cette émission. Ce n'est pas du tout du décryptage d'image. C'est autre chose. Je ne ...

Par Yanne
le 29/05/2008

France Télévisions devra sans doute faire des économies

Si France télévision a vraiment peur de ne pas pouvoir remplir sa grille, je proposerai une émission: Arrêt Sur Images elle ...

Par béji
le 28/03/2008
Tous les forums >