Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Exploite un jeune et copie ton voisin

Par le - 09h54 - grrr !

Comment exploiter un jeune en toute légalité ? Comment pressurer un stagiaire jusqu’à la moelle sans se retrouver aux prudhommes ? Cette importante question, que se posent bien des entreprises, venait de trouver sa solution grâce à un nouveau site : Exploite un jeune. Sauf que celui-ci a dû fermer ses portes, quelques heures seulement après son ouverture.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


L'idée était pourtant ingénieuse car elle permettait aux entreprises de choisir en quelques clics le jeune idéal, l'esclave parfait dans le strict cadre des lois existantes.

nouveau media

nouveau media nouveau media
nouveau media nouveau media


Il ne restait plus au DRH affamé qu'à spécifier quelques critères tels que le caractère du jeune (docile, aimable, sociopathe, etc.)…

nouveau media


… la tâche envisagée (taille vos crayons, fait les photocopies, etc.)…

nouveau media


… la durée du contrat…

nouveau media


… et exploiteunjeune.fr proposait immédiatement tout un catalogue de jeunes répondant aux désirs de l'entrepreneur obsédé par le coût de la main-d'oeuvre. Le rêve !

Sauf que ce site, invention rigolote et cynique d'un jeune Bordelais nommé Terence Dumartin qui cherche à se faire engager comme chef de projet multimédia, a dû fermer ses portes quelques heures seulement après son ouverture. Pas sous la pression des syndicats ou du ministère du Travail, non. Mais à cause de quelques internautes comme celle-ci qui, sur le compte Facebook d'Exploite un jeune, ont révélé que ce site n'était qu'un plagiat :


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


Terence Dumartin a en effet, avec son exploiteunjeune.fr, un peu trop louché sur le site Plume un vieux :


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


Lequel n'est pas l'oeuvre d'un jeunot aux dents longues qui cherche du boulot, mais « une campagne de sensibilisation contre l’isolement des personnes âgées lancée le 23 novembre 2014 à la suite d’un teasing sur Facebook et Twitter. Ayant pour vocation de sensibiliser le public sur les dangers de l’escroquerie liés à cet isolement, elle utilise un ton volontairement provocant pour attirer l’attention sur un sujet trop ignoré ». Un site que le jeunot aux dents longues a scrupuleusement décalqué jusque dans les moindres détails. Qu'on en juge par ces deux exemples :


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


« Sous la pression de menaces judiciaires », nous dit le site Kombini, le jeunot aux dents longues a bien vite fermé exploiteunjeune.fr qui affiche dorénavant une page sur laquelle est écrit : « Nous reviendrons :) Merci de votre engouement pour ce site ». Sur son compte Facebook, le petit jeune aux dents longues ne démord pas de son cynisme puisqu'il annonce la fermeture de son site en ces termes : « Le site est hors ligne suite à un manque d'inspiration des jeunes que nous avons exploité. Le site reviendra. Il ne se nommera pas #‎ExploiteUnJeune mais, #‎PLUMEUNJEUNE. Merci de l'engouement que vous avez eu pour ce site. »

Vous voulez exploiter un jeune ? Étudiez bien son CV avant, il a peut-être un passé de plagiaire.

Mise à jour de 18h40 :
Le site Plume un vieux est un travail d'étudiants réalisé pour un un concours de dernière année de l’école IESA multimédia, située à Paris.

 

L'occasion de lire ma chronique intitulée La Chine, la copie, le confucianisme et les nems.

nouveau media


Abonnez-vous !
|