Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Placement produit : films fumeurs (Canal+)

Par le - 10h28 - vu

Quel est le point commun entre Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, Quartier V.I.P et le film Ouf ? La marque Gauloises blondes a été "placée" illégalement dans ces trois films français. L'enquête "Tabac, nos gosses sous intox", diffusée le 17 avril sur Canal+, dénonçait ces pratiques secrètes entre le cinéma et l'industrie du tabac.

La publicité pour les cigarettes est interdite en France, mais les marques la détournent au cinéma en associant les cigarettes à de célèbres acteurs comme Mathieu Kassovitz ou Monica Bellucci. Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, Quartier V.I.P et le film Ouf ont tous introduit illégalement des Gauloises blondes dans certaines scènes, en ayant recours au placement de produit. Cette stratégie marketing consiste à afficher le produit vanté dans un film ou une émission.

"Tabac, nos gosses sous intox", une enquête de Canal+ diffusée le 17 avril, dénonçait l'existence de contrats secrets entre l'industrie du cinéma et celle du tabac. Ces accords permettent, en partie, le financement d'un film. Selon cette enquête, la Seita (Société d’exploitation industrielle des tabacs et des allumettes) a même été jusqu'à engager des spécialistes du placement de produit afin de faire la promo cinématographique des Gauloises blondes.


Dans le film Agents secrets avec Monica Belluci, mais surtout dans le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, les Gauloises sont particulièrement présentes. Dans une scène, Mathieu Kassovitz court après Amélie avec un sac plastique bleu à l'image de la marque. Cela ne figurait pas dans le story board de base. Les Gauloises se retrouvent également sous différentes formes dans un bar. La société "Marques et films" engagée par la production a même proposé d'installer un comptoir Gauloises blondes, selon les propos d'un membre de l'équipe de tournage, enregistré par Canal+ dans une conversation au téléphone.

 

 

Quartier V.I.P: Sur ce film, le poids du placement de produits est très important. En effet, selon plusieurs membres de l'équipe de tournage, le film aurait été difficilement financé sans ce recours au placement des Gauloises. L'enquêteur Paul Moreira a recueilli ces témoignages par téléphone en modifiant les voix des témoins. "C’est la prod’ qui a embauché une société pour rechercher des contrats pub’ avec des marques”, raconte l'un d'eux. Une employée de la société de démarchage confirme que la Seita a bien payé. Le scénario s’en est même trouvé modifié pour avoir “des scènes susceptibles de convenir au fabricant“, selon une publicitaire de la société de placement qui a témoigné à visage caché. En effet, dans une scène, une buraliste devait dire "Mais qu'est ce qu'il fait Monsieur Brozek?". A la place, elle a dû dire "Mais qu'est ce qu'il fait Monsieur Gauloise?".

Ouf: La Seita a également oeuvré dans le film Ouf de Yann Coridian sorti en 2013, qui suit un quadragénaire dépressif... Là aussi, l'acteur principal fume des Gauloises blondes. Le placeur d'une jeune société chargée de ce film confirme devant la caméra que la Seita a bien envoyé des paquets de Gauloises blondes à la production, sans contrepartie financière. La Seita n'a répondu à aucun mail ni appel des enquêteurs à propos de ces opérations clandestines.

Lire aussi notre enquête sur le placement de produits dans les séries télé

Par Sonia Proharam


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Pub : les mille ruses

carte AC Origins

Egypte antique : Historia offre une pub gratuite à Ubisoft

100 pages pour la sortie d'Assassin's Creed Origins

enquête publié(e) le 05/12/2017 par Juliette Gramaglia

Ils ont remis le couvert. Après les numéros spéciaux sur Assassin's Creed Black Flag, Assassin's Creed Unity et Assassin's Creed Syndicate, le magazine Historiapublie un numéro spécial sur l’Égypte antique, en partenariat avec Ubisoft. Le tout pour fêter la sortie du dernier jeu de la ...

nouveau media

Les journalistes du Parisien refusent un label "Le Parisien" pour les marques

enquête publié(e) le 30/11/2017 par Capucine Truong

Et un projet de partenariat abandonné ! La rédaction du supplément du Parisien, le Parisien-Aujourd'hui en France Week-end , a voté il y a deux semaines une motion pour protester contre un partenariat avec un sondeur, visant (au terme d'un sondage sur "les marques préférées des Français") à...

Candia s'offre une émission entière de "La maison des maternelles" (France 5)

"C'est une émission un petit peu spéciale aujourd'hui..."

enquête publié(e) le 06/11/2017 par Hélène Assekour

Près d'une heure de publi-reportage sur le site de France Télévisions. La marque de lait Candia s'est offert les services de La maison des maternelles pour promouvoir le lait de croissance, à grands renforts de reportages laudatifs, experts sur mesure et placements de produits. Sans clairement ...

Tous les contenus de ce dossier >